Accueil » Articles » la Voix du Fils de Dieu

la Voix du Fils de Dieu

par | Mis à jour le 2 Dec, 2021 | Publié le 9 Nov, 2021 | Articles

La Voix du Fils de Dieu 

Bonjour à tous,

Jésus dit ceci dans Jean 5 v 25 : En vérité, en vérité, je vous le dis, l’heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la Voix du Fils de Dieu ; et ceux qui l’auront entendue vivront. Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d’avoir la vie en lui-même.

Ce petit mot « car » m’intrigue… Oui, il m’intrigue parce qu’à travers lui, je suis amenée à voir qu’il y a un lien entre la phrase d’avant et la phrase d’après quant à ce que dit Jésus.

Mes yeux humains, eux, ne voient rien. Et mon entendement humain n’y comprend rien. Tout leur apparaît flou et incompréhensible.

Pourtant, ce « car » est bien là et à travers lui, j’y vois le lien entre deux mots très précis : La Voix du Fils de Dieu et la Vie de Dieu, le Père.

En ce qui concerne la lettre écrite, lorsque nous cherchons à comprendre ce que dit cette lettre par notre vue et notre entendement humain, celle-ci ne nous conduit pas à la Vie mais à la mort.

En effet, puisque l’homme, de par ses capacités à vouloir comprendre ce qui est écrit, n’y comprend rien et ne peut pas pratiquer ce qui est écrit, malgré sa volonté à vouloir faire ce que cette lettre lui impose de faire par lui-même.

Mais quant à ce que dit Jésus, nul ne peut rien en comprendre par ses efforts personnels car tout ce qu’il dit ne peut pas être entendu ni lu par notre entendement humain.

Jésus dit que l’heure est déjà venue où les morts entendront la Voix du Fils de Dieu.

En somme, c’est par la foi que les morts entendront la Voix du Fils de Dieu. Car pour entendre la Voix du Fils de Dieu, cela n’est possible que par le moyen de la foi qui nous lie à Celui qui est Vie, c’est-à-dire au Fils de Dieu et à qui le Père Lui a donné d’avoir la Vie en Lui-même.

La Voix du Fils de Dieu ne se lit pas sur du papier mais elle s’entend. Et elle s’entend par le moyen de la foi en Jésus-Christ.

C’est pourquoi, ceux qui auront entendue la Voix du Fils de Dieu vivront. Oui, ils vivront car ils auront entendu par la foi Celui qui est Vie et en qui est la Vie de Dieu.

Quant à la lettre écrite, elle mène à la mort, car cette lettre n’a pas la vie en elle-même. Seul l’Esprit vivifie la lettre. Mais la lettre, à elle seule, n’a pas la vie en elle-même.

Le Père, Lui, a la Vie en Lui-même, et il a donné au Fils d’avoir la Vie en Lui-même. C’est pour cela que ceux qui auront entendue la Voix du Fils de Dieu vivront parce que par la foi, ils sont alors liés au Fils de Dieu à qui le Père Lui a donné d’avoir la Vie en lui-même.

Or, si le Père a la vie en Lui-même et qu’il a donné au Fils d’avoir la Vie en lui-même, ceux qui auront entendue la Voix du Fils de Dieu vivront puisque par la foi ils entendront la Voix invisible du Fils de Dieu. Car la Vie de Dieu n’est pas visible.

Si la Voix du Fils de Dieu est invisible c’est parce que seul l’Esprit révèle à celui qui entend la Voix du Fils de Dieu tout ce qu’elle contient en elle-même. Et tout ce que l’Esprit révèle n’est pas de l’ordre de la matière.

La Vie de Dieu se voit et se contemple dans l’éternel, là où tout ce qui est de l’ordre de la matière n’existe pas. Or, il n’y a que dans ce qui nous est révélé par l’Esprit que l’on vit hors de la matière. Car l’Esprit est Vie.

Qu’entendront donc ceux qui auront entendue la Voix du Fils de Dieu ? Ils entendront Celui qui est Vie. Car en lui-même est la Vie et c’est par l’Esprit que quiconque entend la Voix du Fils de Dieu a accès à Celui qui est Vie par le moyen de la foi.

Où sont donc les ordonnances qu’impose la loi écrite dans ce que dit Jésus ? Peut-il exister une once de cette loi écrite dans la Voix du Fils de Dieu ? Non, sans quoi, il nous serait impossible de vivre.

Ce que l’on entend par la foi ne peut pas être de l’ordre d’une ordonnance écrite surtout quand il s’agit d’entendre la Voix du Fils de Dieu.

Oui, car la Voix du Fils de Dieu s’entend dans l’invisible. De la même manière que celui qui a vu le Fils, il l’a vu dans l’invisible. Il ne l’a pas vu de manière physique, mais il l’a vu et entendu par la foi qui a plongé son regard et son entendement dans l’éternel, hors de la matière. En somme, là où il n’existe rien d’apparent ni rien de palpable.

Celui qui est trompé et séduit par la loi écrite, se devant d’obéir, de pratiquer et de faire tout un tas d’œuvres pour plaire à Dieu a ici, à travers ce que dit Jésus, de quoi voir que la Vie n’est pas dans la lettre écrite mais dans la Voix du Fils de Dieu.

Ainsi, celui qui entend la Voix du Fils de Dieu est lié à la Vie de Dieu par son Fils. C’est pourquoi il vit parce que la Voix du Fils de Dieu porte la Vie en elle-même. Et la Vie de Dieu n’est pas écrite. Comment pourrait-elle être écrite ? Impossible. La Vie de Dieu est éternelle et Celui qui est éternel demeure éternellement hors de la matière.

C’est aussi pourquoi Jésus a dit :

Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.

Ainsi, ceux qui entendent la Voix du Fils de Dieu vivent… Et s’ils vivent, c’est justement par cette Voix qui leur a transmis la vie.

Oui s’ils vivent c’est justement parce qu’il y a eu un commencement, un commencement de Dieu.

C’est ainsi qu’ils vivent parce que la Parole s’est fait entendre à eux, leur donnant alors de vivre en Celui qui est le seul vrai Dieu, celui qu’Il a envoyé, Jésus-Christ.

Car Celui qui est Vie se fait connaître par sa Voix. Et c’est par la foi que l’on entend sa Voix et que l’on est ainsi lié à Celui qui est la Vie.

Cependant, que penser quand Pierre dit :

1 Pierre 1 : Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts, pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux, à vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps!

Pourtant, Jésus a bel et bien dit que la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.

Jésus n’a pas dit « la vie éternelle, c’est qu’ils te connaîtront toi le seul vrai Dieu et celui que tu as envoyé Jésus-Christ dans les derniers temps« .

Est-ce que Jésus parlait d’un « salut prêt à être révélé dans les derniers temps » ?

Pierre, avait-il « vu » que Jésus est Vie ? Et que Celui qui est Vie est éternel ?

Pierre avait-il « vu » que le salut c’est Jésus Lui-même ?

Comment se fait-il qu’il parle « d’un salut prêt à être révélé » alors que Jésus est déjà venu et qu’il n’a cessé de montrer le Père à travers Lui ?

C’est pourtant en entendant la Voix du Fils de Dieu que l’on vit. Et non en se trouvant continuellement dans l’attente d’un « salut prêt a être révélé dans les derniers temps« .

Qu’arrive t-il alors dans ce cas ? L’homme se retrouve dans la crainte, dans la menace, dans l’angoisse toute sa vie à cause d’un faux message qui le trompe continuellement.

En entendant ce faux message annoncé par Pierre, il se passe que l’homme est toujours privé d’entendre la Voix du Fils de Dieu afin de vivre.

Oui, il est privé du véritable Message, Celui par lequel Jésus-Christ n’a cessé de montrer le Père à travers Lui afin justement que Celui qui est Vie soit manifesté devant tous dans le but que ceux qui entendent la Voix du Fils de Dieu vivent.

Pierre avait quant à lui un réel besoin d’entendre la Voix du Fils de Dieu. Car pour annoncer un tel faux message, forcément, il ne vivait pas, puisque lui-même était toujours dans l’attente « d’un salut prêt à être révélé dans les derniers temps« .

Or, ce que lui-même ne vivait pas, il le transmettait à d’autres par ses paroles qui portent la mort au lieu de présenter Celui qui est Vie. Et cela est toujours d’actualité aujourd’hui à travers ceux qui imitent, suivent, essaient mais n’entendent pas sa Voix.

Jésus l’a pourtant bien dit : La vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.

Comment donc entendre la Voix du Fils de Dieu quand on est continuellement dans l’attente de ce qui nous a pourtant déjà été donné cadeau et qui se découvre par Voix ?

Comment connaître le seul vrai Dieu quand on est toujours dans l’attente qu’il nous soit révélé un salut dans les derniers temps ? Quel est donc ce salut dont parle Pierre ?

N’est-ce pas là être séduit ? A quoi sert alors la venue de Jésus, sa mort et sa résurrection ? A quoi sert tout ce qu’a dit Jésus ?

Oui, à quoi sert tout ce qu’a dit Jésus alors qu’Il dit que ceux qui entendront sa Voix vivront ?

Jésus a dit : Mes brebis entendent ma Voix. Et si les brebis de Jésus entendent sa Voix, c’est parce qu’elles ne regardent pas à l’apparence de ce qu’elles voient avec leurs yeux physiques mais qu’elles regardent à Celui qui est visible dans l’invisible, par le moyen de la foi. Elles regardent à Celui qui est Vie et c’est par Celui qu’elles observent et qu’elles contemplent dans l’éternel qu’elles vivent.

En effet, le point capital qu’évoque Jésus ici c’est bien que les brebis entendent sa Voix, c’est-à-dire qu’elles demeurent continuellement dans ce commencement qu’est la Parole en laquelle est la Vie (Jean 1).

Or, ceux qui ont entendue la Voix du Fils de Dieu étaient morts auparavant. Mais ils sont revenus à la vie parce qu’ils ont entendu la Voix du Fils de Dieu : La Parole. Oui, autrefois, ils obéissaient à une lettre écrite, s’efforçant de comprendre, de pratiquer tout ce qui est écrit par eux-mêmes. Mais ayant entendu la Voix du Fils de Dieu, c’est maintenant l’Esprit qui leur révélait tout ce qu’ils ne pouvaient ni voir ni comprendre auparavant par leurs capacités personnelles.

Qu’ont-ils donc fait ? Qu’ont-ils pratiqué ? Rien. Ils ont simplement « entendu la Voix du Fils de Dieu ». Or, c’est uniquement par la foi qu’ils ont entendu la Voix du Fils de Dieu et c’est par la foi qu’ils vivent maintenant par Celui qui est Vie en eux.

Voilà ce que j’avais envie de vous écrire parce que je trouve beau de voir que dans tout ce que dit Jésus il n’y a aucune place pour ce qui est de l’ordre de la loi écrite et de la matière.

Celui qui entend la Voix du Fils de Dieu vit, parce que le Père a la vie en Lui-même et qu’il a donné au Fils d’avoir la Vie en lui-même.

Tandis que celui qui lit la loi écrite, cherchant à la pratiquer par lui-même, ne vit pas, mais il s’épuise jusqu’à finir par mourir, parce que cette loi écrite ne mène pas à la Vie mais à la mort.

En effet, la Vie n’est pas dans la lettre écrite.

C’est par la Vie de Dieu en nous que l’on est poussé naturellement à vivre par Celui qui est Vie en nous. Or, quand on est continuellement dans l’attente « d’un salut prêt a être révélé dans les derniers temps », c’est que l’on ne vit toujours pas, malgré avoir entendu la Voix du Fils de Dieu.

Oui, car malgré que la Voix du Fils de Dieu se fait entendre à tous les morts, seuls ceux qui l’ont entendu vivent.

En vérité, en vérité, je vous le dis, l’heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la Voix du Fils de Dieu ; et ceux qui l’auront entendue vivront.

Myriam

La voix du Fils de Dieu

par levangilededieu.fr | en cours d'enregistrement

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Continuez votre lecture via les différentes catégories :

Les merveilles de Jésus
Compréhensions spirituels
La foi
Études bibliques
Le commandement d’obligation
Les aticles
Les premières déviations
Les témoignages