Accueil » Articles » Non pour abolir, mais pour accomplir

Non pour abolir, mais pour accomplir

par | Mis à jour le 27 Apr, 2022 | Publié le 16 Dec, 2021 | Articles

Non pour abolir, mais pour accomplir.

 

Bonjour à vous,

Aujourd’hui j’ai à cœur d’aborder un passage souvent subtilement tordu et sorti de son contexte par le message religieux ambiant. Je dis « subtilement » car c’est toujours au travers d’un « petit ajout » qu’est volé le sens de l’Ecriture, empêchant alors l’homme d’accéder à l’Evangile de Dieu qui est « par la foi et pour la foi ».

Le passage dont il est question est celui de Matthieu 5:17  

Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.

18  Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé.

Afin de découvrir la vue considérable qui nous est offerte au travers de ce passage, il peut être bon –tout d’abord- de se poser la question de savoir qu’est-ce qu’est réellement venu accomplir Jésus ?

Il est souvent dit en faux que « accomplir » c’est accomplir la loi écrite : la loi de Moïse ou la Thora ; pourtant Jésus n’a jamais dit, ni enseigné cela.

Il est d’ailleurs impossible que Jésus soit venu pour accomplir la loi dans ses ordonnances et ses prescriptions car s’il l’avait accompli, il n’aurait jamais pu être maudit par cette même loi. (Maudit est quiconque est pendu au bois).

Ainsi donc, afin de voir qu’est-ce que Jésus est réellement venu accomplir, prenons ce passage de Jean 19 si vous le voulez bien :

Jean 19:28  Après cela, Jésus, qui savait que tout était déjà consommé, dit, afin que l’Écriture fût accomplie: J’ai soif.

29  Il y avait là un vase plein de vinaigre. Les soldats en remplirent une éponge, et, l’ayant fixée à une branche d’hysope, ils l’approchèrent de sa bouche.

30  Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l’esprit.

Comme on peut le lire ici, Jésus dit, afin que l’Écriture fût accomplie: J’ai soif. Puis quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: Tout est accompli.

On découvre au travers de ce passage que lorsque Jésus dit que «Tout » est accompli c’est en rapport au vinaigre que Jésus eut pris.

Oui, ce « tout » qu’a « accomplit Jésus » est, en vérité, en rapport direct avec tout ce qui le concernait et qui fut annoncé d’avance dans la loi et dans les prophètes.

En effet, si Jésus « appela le vinaigre » en disant J’ai soif, c’est parce qu’Il accomplissait tout ce qui était annoncé d’avance par les prophètes : Psaumes 69:21  Ils mettent du fiel dans ma nourriture, Et, pour apaiser ma soif, ils m’abreuvent de vinaigre.

Au travers de la déclaration de Jésus sur la croix, on peut ainsi bien mieux saisir ce que Jésus exprimait bien avant son sacrifice unique en disant :

Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.

Oui, Jésus déclare précisément qu’Il est venu pour accomplir « tout ce qui était écrit de Lui », non seulement dans la loi, mais aussi dans les prophètes et dans les psaumes. (Or pour information on ne peut donc pas dire que Jésus parlait de la Thora dans ce passage puisqu’elle ne comprend que les cinq premiers livres et non les prophètes et les psaumes).

C’est exactement ce que Jésus déclare et confirme encore après sa résurrection à ses disciples :

Luc 24:44  Puis il leur dit: C’est là ce que je vous disais lorsque j’étais encore avec vous, qu’il fallait que s’accomplît tout ce qui est écrit de moi dans la loi de Moïse, dans les prophètes, et dans les psaumes.

45  Alors il leur ouvrit l’esprit, afin qu’ils comprissent les Écritures.

En observant ce passage, on voit ainsi que Jésus n’est pas venu « accomplir la loi écrite» comme cela est généralement prêché en faux, mais qu’il a accompli « tout ce que la loi disait de Lui », ce qui est totalement différent.

C’est ici encore pourquoi Jésus déclarera ensuite dans Matthieu 5:18  Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé.

19  Celui donc qui supprimera l’un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.

20  Car, je vous le dis, si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux.

Jésus dit bien qu’il ne peut pas être bon de supprimer « l’un de ces plus petits commandements» car tout ce que Dieu a établi d’avance ne peut-être aboli jusqu’à ce que tout soit arrivé. En effet Jésus déclare bien ici « ces » (pronom démonstratif) parlant donc des commandements dont il venait justement de parler.

C’est pourquoi encore Jésus dit qu’Il est bon d’observer (c’est à dire de regarder avec attention) et d’enseigner à observer même le plus petit de ces commandements et le moindre trait de lettre car au travers de ce tout est présenté l’ensemble du témoignage de Dieu au travers même des temps.

Mais là où cela peut-être encore très flagrant, c’est de considérer qu’ici Jésus parle bien d’une «justice qui surpasse celle des scribes et des pharisiens» ; or, chacun qui a lu un tant soit peu les écritures sait bien que seule la justice de Dieu manifestée en Son Fils surpasse la justice de la loi et de la lettre

Au travers tout cela on découvre donc que Jésus est venu manifester une vie toute autre que ce que la lettre semble dire avec de l’encre et ainsi qu’il est venu manifester aussi une « toute autre justice » car entre la justice de Dieu et la justice de la loi, que prônaient les sribes te les pharisiens, il y a une totale opposition.

Ce que Jésus ne cesse de présenter dans toutes les écritures.

Rémi B

Non pour abolir mais pour accomplir

par levangilededieu.fr | en cours d'enregistrement ...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Continuez votre lecture via les différentes catégories :

Les merveilles de Jésus
Compréhensions spirituels
La foi
Études bibliques
Le commandement d’obligation
Les aticles
Les premières déviations
Les témoignages