Accueil » Témoignages » Mon vécu

Mon vécu

par | Mis à jour le 23 May, 2022 | Publié le 16 Aug, 2021 | Témoignages

Mon vécu

Témoignage de Maria

 

Bonjour à tous,

J’ai eu envie de raconter mon vécu à partir du moment où le Seigneur s’est fait connaître à moi.

J’étais en train de me séparer de mon mari. Une amie et voisine me présenta le Seigneur Jésus, alors que moi je lui demandais si elle connaissait un avocat. Elle me dit le meilleur avocat que je connaisse, c’est le Seigneur Jésus. Elle m’a quand même amené voir un avocat.

Mais en rentrant à la maison, à un moment elle arrêta la voiture et me dit : Voulez-vous que je prie pour vous ? Et là elle me dit que le Seigneur Jésus est mort sur la croix pour mes péchés et elle lui demandait de me venir en aide. J’ai été complètement bouleversée. Et j’ai fondu en larmes.

A partir de là ma vie a commencé à changé. J’avais enfin quelqu’un pour qui je comptais et sur qui je pouvais compter. J’ai été très touchée intérieurement.

Je n’allais nulle part, alors ma voisine m’a donné des petits livres de l’Evangile que je lisais avec beaucoup de plaisir. Et j’ai cheminé longtemps comme ça.

A cette époque je vivais de grandes difficultés après la séparation d’avec mon mari.

Il avait une bonne situation, mais moi je ne travaillais pas. J’ai élevé mes quatre enfants et étant sans profession, ma seule solution ça a été de trouver des ménages à faire pour pouvoir faire face à la vie avec mes enfants, tous adolescents.

Mon seul soutien ça a été le Seigneur, vu que toute ma famille était au Portugal.

A partir de là je me suis abandonnée cœur et âme à Celui qui s’était révélé à mon être intérieur.

Je ne connaissais rien de la bible, mais peu à peu je commençais à le connaître, et à tout lui confier.

Je me rappelle que dès le début je lui parlais comme à un père, et lui disais : « Seigneur, soit un Père pour moi et pour mes enfants, vu que leur père nous a abandonné ».

Et j’ai vu de suite la grâce de Dieu dans ma vie pour beaucoup de choses difficiles auxquelles j’ai dû faire face toute seule. Il fallait travailler beaucoup.

En plus certains de mes enfants ont commencé à faire les quatre cent coups. Je suis même arrivé à perdre le sommeil.

A cette époque je faisais des ménages dans deux bars café. Je commençais à trois heures du matin, et à 8 heures j’allais chez des particuliers.

Le plus grand problème c’est que quand je devais prendre le travail à 3 heures du matin, comme si cela ne suffisait pas, un de mes fils me prenait la voiture sans que je le sache, et en plus il n’avait pas son permis de conduire. Quand je voulais partir travailler, pas de voiture. Et ainsi de suite ce n’est qu’un petit aperçu de la situation.

J’avais complètement perdu le sommeil. Parce que j’allais tout le temps regarder à la fenêtre pour voir si la voiture était toujours là.

A partir de là le Seigneur a commencé vraiment à se manifester dans mon cœur. C’était comme s’il me disait : « A quoi ça te sert d’aller à la fenêtre ? Ça ne va rien changer ! » Alors je m’en remettais immédiatement au Seigneur et lui disais : « Je ne peux rien faire, toi seul tu peux me donner la paix. Permets-moi de me reposer en toi, me blottir dans tes bras d’amour, et je pourrais dormir comme un enfant », et j’avais la sensation, vraiment, d’être dans ses bras.

A partir de là j’ai arrêté de me faire du souci, et je retrouvais le sommeil. Je continuais à tout lui remettre et je restais en paix, malgré tout ce qui se passait autour de moi.

Beaucoup d’autres événements ont continué, mais cette paix je l’ai toujours parce que c’est la paix de Dieu.

Je ne me suis jamais confiée à l’homme, mais toujours au Seigneur ; et ça m’a gardée par rapport à la suite dans les Églises que je fréquentais. Toujours en restant en retrait je n’ai jamais adhéré à tout ce qui se disait et faisait. Grâce à cela j’ai pu, très vite, me protéger sans le savoir.

Après cette première étape de ma vie, je commençais à fréquenter les diverses Églises ; je crois que je suis passée dans toutes.

Pas une seule ne m’a apporté plus que ce que j’avais déjà reçu du Seigneur en étant toute seule.

Au contraire, je n’ai eu que de la condamnation, parce qu’il fallait se repentir et se faire baptiser pour être sauvé.

A partir de là je n’ai pas arrêté de voir et d’entendre que des aberrations : Chasser les démons, passer par la délivrance, faire des réunions de prière, évangéliser, et j’en passe… Sans compter que j’ai assisté à des querelles entre les pasteurs et chrétiens. Ils étaient totalement focalisés sur les démons, ils les voient partout ! Y compris suspendu aux rideaux ! Je me disais qu’ils donnaient plus d’attention à Satan qu’à Dieu.

Un des pasteurs que j’ai eu a vraiment commencé gravement à dévier. Il est allé jusqu’à dire aux personnes malades de mettre leurs médicaments de côté et prier, et le Seigneur Jésus les guérirait. S’ils ne guérissaient pas c’était qu’ils avaient un démon qu’il fallait chasser.

On devait être toujours en pleine forme. Danser, frapper des mains, et j’en passe.

Je rends grâce à Dieu parce qu’il m’a toujours mise au large de tout danger, et ça depuis toujours, je ne peux que lui rendre grâce et le bénir.

Je pourrais raconter encore et encore tant de choses qui se sont passées dans ma vie.

Et le Seigneur a toujours été là. Sans jamais m’accuser de mes péchés, comme font les Églises qui nous mettent sous loi, en disant qu’il faut faire des œuvres pour être béni.

Que de temps perdu à écouter de ‘belles’ prédications !

Ce qui me console, c’est de croire qu’il n’est jamais trop tard pour ceux qui cherchent la vérité.

J’ai beaucoup de peine de savoir qu’il y a tant de personnes qui continuent à être trompées, dans toutes ces Églises.

Je vous demande de ne pas me tenir rigueur si je n’appuie pas mon témoignage avec des versets de la bible. Je peux simplement parler de mon vécu, maladroitement.

Je vous embrasse.

Maria

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Continuez votre lecture via les différentes catégories :

Les merveilles de Jésus
Compréhensions spirituels
La foi
Études bibliques
Le commandement d’obligation
Les aticles
Les premières déviations
Les témoignages