Accueil » Articles » La foi, un don de Dieu.

La foi, un don de Dieu.

par | Mis à jour le 14 Jan, 2022 | Publié le 16 Aug, 2021 | Articles

La foi, un don de Dieu.

 

Je voudrais partager ce que j’ai compris de la foi, ce cadeau vivant qui permet d’avoir accès à la Vie de Dieu qui est la Vie de l’Esprit.

La foi est un lien, comme un lien qui lie deux choses, ou deux êtres, un lien invisible.

C’est un don que Dieu, en tant que Père, a donné à ses enfants afin qu’Ils puissent être en contact avec eux, et que eux puisse être aussi en contact avec Lui.

Ca va dans les deux sens.

Et à ce sujet, souvent l’homme part de lui et croit que tout tourne autour de lui ; mais le commencement, c’est Dieu.

La foi est un don de Dieu envers les hommes, pour que ceux-ci puissent Le connaître et connaître Ses principes ; ce qu’Il est, Son essence.

En effet, comment connaître quelqu‘un qui n’est pas avec nous ; qui est dans le royaume des cieux ? Et donc comment savoir si la Vie de Dieu me plaît si je ne la connais pas ?

Alors pour pouvoir avoir accès à cette Vie Autre, Dieu a donné la foi, cette foi qui permet de voir dans l’invisible, dans l’éternel, cette foi qui permet d’être hors du temps, comme l’Éternel est hors du temps.

Oui c’est cette foi qui permet à l’homme, non de partir de lui-même, mais de Dieu. De partir du créateur et non de la création “visible”.

C’est cette foi qui a la capacité de transporter toutes choses dans le temps “par l’Esprit”. De transporter l’homme hors de toute raison  humaine.

C’est cette foi qui n’a pas de limite et qui n’est en rien retenue par la matière ; cette foi qui a la capacité de nous faire voyager dans l’espace et dans le temps afin de pouvoir voir toute l’œuvre de Dieu.

C’est cette foi qui englobe tout ce qui est de Dieu et qui le révèle à l’homme petit à petit, car si rien n’est impossible à Dieu, l’homme, lui, ne peut pas avoir la connaissance de Dieu d’un coup ; il ne pourrait pas le supporter, c’est trop grand.

Et plus l’homme connaît Dieu de cette manière, plus il est affermi dans cette vie de foi, car c’est en connaissant et en se nourrissant de Dieu, en Jésus-Christ, que l’homme grandit spirituellement et qu’il “sait”.

Et quand l’homme “sait”, alors il est de moins en moins influençable par ce qui n’est pas de Dieu ; il peut alors faire des choix en connaissance de cause.

C’est donc cette foi, cette foi qui est liée à l’Esprit vu qu’elle-même est Esprit et non chair, qui a ce pouvoir de nous amener dans le domaine de l’Esprit.

Contrairement à ce qu’enseignent les religions, Dieu Se révèle, Dieu Se montre, et pas seulement à certaines personnes qui ont des titres ou des grades, mais Il se fait comprendre par tous, car Il est avant tout un Père.

Sinon, comment expliquer la vie de tous ces hommes et femmes de foi qui sont cités dans les Écritures, qui n’étaient rien en eux-mêmes mais qui avaient cette particularité d’avoir confiance en “Un Autre”. Ces gens qui croyaient en une Vie “autre que celle de la matière”, celle du visible, Une Vie qui n’a ni commencement ni fin.

Celui qui est un enfant de Dieu est né un jour dans cette foi, par cette foi. Cette Vie de foi le prend alors en charge et lui montre peu à peu ce qui en est “plus réellement ”de la Vie de Dieu, cette Vie qui pour beaucoup est si mystérieuse.

Est-ce que pour un enfant, son père lui a été, –un seul jour-, -un seul instant-, un père mystérieux ?

Un enfant a besoin, pour grandir, de connaître ses parents, son environnement. Il a besoin d’être nourri, d’être entretenu. Il a besoin de se sentir aimé et de sentir soutenu.

Sans la foi tout cela serait impossible, car le domaine de l’Esprit, qui nous montre “ce qui n’est pas”, n’est accessible que par la foi.

Seule la foi donne accès au domaine de l’invisible.

La foi et l’Esprit sont liés dans un but commun : Montrer la Vie et les principes de Dieu.

Pour tout ce qui est “visible”, “matière”, la foi n’est pas utile, car la foi et l’Esprit montrent ce que l’on ne voit pas.

C’est une “vie de foi”, c’est-à-dire que c’est vivant.

La foi ne se cherche pas, elle n’augmente pas non plus.

La foi vit en celui qui croit en autre chose que ce qui est du domaine du visible.

La foi montre que l’on vient de Dieu ; que tout le commencement est Esprit et que la matière est venue par la suite.

La foi permet de croire que Dieu, au commencement, a crée l’homme selon Son Image, c’est-à-dire “en Esprit”.

La foi permet de voir que c’est Dieu qui a toujours tout fait et que l’homme vit selon ce que Dieu a créé.

La foi permet de voir que depuis toujours c’est Dieu qui est à l’œuvre dans l’invisible.

La foi permet d’accéder à ce qui est impossible pour l’homme.

La foi permet de croire qu’un jour Dieu a envoyé Son Fils unique sur la terre pour ôter le péché du monde, et que c’était prévu depuis toujours.

La foi me permet de considérer que je suis morte “en Jésus-Christ”, vu qu’Il a englobé toutes choses en Lui-même, et que je suis ressuscité en Lui, que je vis par Lui dans cette vie de foi.

La foi permet de croire que tout ce qui est sur cette terre est de Dieu, par Dieu et pour Dieu, “en Jésus Christ”.

La foi me lie à Dieu, à ce qu’Il a fait, à Sa volonté, à ce qu’Il est.

La vie de foi me permet de vivre par un Autre, hors du péché et de la condamnation.

La foi permet de voir que tout vient de l’Esprit et que ce qui restera à la fin, c’est l’Esprit ; comme au début.

Isabelle

0 commentaires

Continuez votre lecture via les différentes catégories :

Les merveilles de Jésus
Compréhensions spirituels
La foi
Études bibliques
Le commandement d’obligation
Les aticles
Les premières déviations
Les témoignages