Accueil » Témoignages » Ce que Jésus a fait dans ma vie

Ce que Jésus a fait dans ma vie

par | Mis à jour le 2 Jun, 2022 | Publié le 17 Aug, 2021 | Témoignages

Ce que Jésus a fait dans ma vie

Témoignage de Stephan

Cela est un très grand bonheur pour moi de vous parler celui qui est venu en ma direction et qui s’est fait connaitre : Jésus-Christ

Et c’est sur le  terrain de la foi et basé sur les Écritures que je désir vous faire part de ce qu’il a fait dans ma vie.

Ces une grâce de nous rencontrer dans la foi qui est commune à tous les enfants de Dieu, car en fait la foi que nous avons reçue et qui nous permets de croire ce que Dieu dit, ne vient pas de nous, mais elle est un don divin, car elle est de Christ.

Ce que mon cœur désire vraiment, c’est de parler de Jésus, c’est-à-dire parler, de ce que nous connaissons de lui, de ce que nous avons reçu à l’intérieur de nous, étant en Lui, c’est-à-dire dans Sa Parole, son enseignement et aussi dans ce que nous avons vu de Lui, lorsqu’Il vivait au milieu des siens.

Oui parler du Royaume de Dieu et de sa Justice, car il est lui-même toutes ces choses.

Oui pour moi, partager sur ce que Jésus a fait de Lui en nous, c’est merveilleux ! Car IL EST Merveilleux.

Car tout les paroles de Jésus, son Esprit et Vie, elle son d’une autres création, d’un autre monde, elle vienne d’en haut et son Éternel, c’est le Royaume de Dieu et ses principes. Jean 6:63 C’est l’esprit qui vivifie ; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie.

Aujourd’hui par la manière dont je vois Jésus au travers des écritures, comme par exemple : dans tout ce qui est écrit de lui dans la loi et les prophètes et dans les psaumes, mon cœur ne cesse de se réjouir.

En fait quand je m’approche des écritures, c’est de Jésus que je suis approché. Je ne lis pas ce qui est écrit comme si c’était dans un simple livre,  mais j’y vois Jésus à l’intérieur comme Lui-même l’a dit, ce sont elles qui rendent témoignage de moi. Jean 5:39

Pour débuter, j’aimerais vous partager ce qu’il a fait dans ma vie, non pas pour moi-même, mais pour que je devienne utile à son œuvre.

Oui, je tiens à préciser cette chose, car en principe lorsqu’on parle de ce que Jésus fait dans une personne, c’est toujours pour en retirer un bien être personnel, alors que c’est pour Dieu que nous sommes sauvés et pas pour nous mêmes.

Donc pour débuter, voici donc le milieu d’où je viens et mon vécu jusqu’à ce jour.

Dès ma naissance j’ai été immergé dans le milieu Pentecôtiste évangélique ; j’ai baigné dans la loi et les obligations et ordonnances de toutes sortes… En fait, on ma présenté un autre dieu, un autre Jésus, un faux évangile.

C’était un Dieu sévère que je devais Craindre  et que l’on m’avait présenté et de qui j’avais peur parce qu’Il pouvait me punir en m’envoyant en enfer pour l’éternité ; et je croyais que je perdrais certainement mon salut si je ne faisais pas ce que l’on me disait ,selon l’interprétation du pasteur dans ce qui est écrit dans la « lettre« .

Tout cela créait des blocages à ma foi, foi que j’avais reçue à ce moment déjà, mais qui n’avait pas trouvé « l’objet » sur lequel elle se poser.

Et cela m’éloignait d’une vraie relation Père fils, naturelle et normale sans crainte quand vécue sous Foi et non sous obligation.

Donc, je ne pouvais m’approcher de Dieu car j’étais sans cesse sous accusation, à cause de la puissance de celui qui m’accusait.

Je me sentais indigne, pécheur, pas agréable à lui à cause de ce que je pouvais faire de mal, ou le bien que je désirais mais étant incapable de faire.

Même alors que  je lisais les écritures, dans lequel j’aurais du normalement voir mon Seigneur le Fils de Dieu, celui dont il est écrit qu’il a tant aimé le monde qu’il s’est donné, je n’y voyais pas la paix et joie que Jésus donne pourtant.

Je lisais l’écriture « sous péché » une vue sous loi et non pas avec les nouveaux yeux que Jésus donne à ceux qui croient en Lui, ce qui fait que rien de bon ne pouvait me parvenir.

Oui, je n’y voyais que obligation et accusation.

Tous ces sujets que je cite ici, vécus dans ces milieux dans lesquels nous sommes tous maltraités spirituellement, sont les effets directs de celui qui se nomme Péché, c’est-à-dire le Diable, Satan, qui détenait avant la mort et la résurrection de Christ la puissance de la loi avec ses prescriptions et ordonnances à mettre en pratique sous commandements d’obligation.

« La peur d’aller en enfer » ,  « revenir à l’obéissance », « l’angoisse », « se sentir perdue et abandonnée », « plaire a Dieu par mes propres efforts ».

Oui je pourrais parler de vie et de famille démolie par la religion, pour y avoir baigné et ayant été témoin de ces choses injustes.

Oui cela est l’horreur que produit la « loi écrite« au travers de toutes ces mauvaises choses qui se passent, et qui sont encore bien présentes dans ces milieux, et ce depuis plus de  2000 ans.

Toutes ces choses, ne viennent certainement  pas  de Celui qui a dit au contraire dans Jean 3 v 16 :

16            Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.

17            Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui.

Dieu a tant aimé le monde (dont nous faisons aussi partie), et que pour le sauver, il a donné son Fils unique sans rien demander à l’homme en échange.

Donné, c’est donné, n’est ce pas ? Y a-t-il une autre interprétation à ce mot « donné ». Où est-il écrit que nous devions produire des œuvres pour être sauvé ?

Et puis sur la croix, Jésus n’a-t-il pas dit : Tout est accompli, avant de rendre son Esprit au Père. Encore une fois, « tout », c’est tout, n’est ce pas ?

Y a t il quelque chose à rajouter à ce qui est « tout accompli » ?

Ce sont uniquement les Écritures qui font foi, et pas ce que les faux ouvriers de Dieu enseignent pour maintenir les chrétiens sous leur domination.

C’est le pourquoi de la venue de Jésus-Christ en tant que Sauveur et Fils de Dieu car il est écrit dans Jean 1 ; 17 : Car la loi a été donnée par Moïse ; la grâce et la vérité sont venue par Jésus-Christ.

Ce qui devrait être une bonne nouvelle ne l’est pourtant pas, lorsque l’on vit dans ces milieux religieux.

Pour ma part aujourd’hui, si je suis libre de ce joug lourd et pesant, c’est simplement par la foi seul en Jésus-Christ le fils de Dieu.

Oui cette foi seule qui nous rend agréable a Dieu et riens d’autres.

Comme il est écrit; Hébreux 11:6 Or sans la foi il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.

Avant, lorsque je n’étais pas libre et étant sous péché, c’est-à-dire « sous loi« , je comptais sur moi-même et mes efforts pour être agréable a Dieu.

Comme par exemple :

donner ma vie à Jésus, alors que l’écriture me dit que c’est lui qui a donné sa vie pour les autres.

Jean 10:15 comme le Père me connaît et comme je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis.

1 Jean 3:16 Nous avons connu l’amour, en ce qu’il a donné sa vie pour nous.

lui demander pardon alors que j’étais déjà pardonné par la foi en lui,

Actes 26:18 afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu’ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu’ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l’héritage avec les sanctifiés.

Actes 10:43 Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés.

Chercher par mes propres  efforts a être un bon témoignage avec les gens autour de moi, alors que c’est lui le témoignage vivant en nous.

1 Jean 5:10 Celui qui croit au Fils de Dieu a ce témoignage en lui-même ; celui qui ne croit pas Dieu le fait menteur, puisqu’il ne croit pas au témoignage que Dieu a rendu à son Fils.

11 Et voici ce témoignage, c’est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils.

Chercher à me  sanctifier par mes propres moyens, alors que L’écriture déclare.

1 Corinthiens 1:30 Or, c’est par lui que vous êtes en Jésus-Christ, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification et rédemption,

Aujourd’hui je peux enfin dire que la croyance a sa source, son origine, dans l’homme.

Comme nous nous pouvons le constater, la croyance est une association de pensées que l’homme se créé par lui-même. Il marche selon ses propres raisonnements, même si la base de ses pensées est issue des Écritures, comme on le retrouve généralement dans toutes les religions, comme dans celle ou j’ai grandi.

Le problème vient donc de ce que les Écritures n’ont pas été approchées, ni comprises selon la pensée qu’en donne l’Esprit de Dieu.

C’est donc l’homme qui se forge ses propres concepts et il y marche à l’intérieur, pensant que la marche par la foi, c’est ça ; alors que la Foi trouve son origine en Jésus-Christ, lui qui en est le chef et le consommateur (qui l’amène à devenir de plus en plus précieuse).

Un jour je lus les paroles de Jésus qui disait dans Jean 8 : 32 « Vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira« .

Voici donc ce que Vérité a fait en moi, lui qui est la véritable lumière qui en venant dans le monde éclaire tout homme :

Avant j’étais aveugle et je ne voyais pas ; et un jour je ne sais comment, Il m’a guéri de ma cécité. A travers Lui il m’a fait ce cadeau de voir Le Père, mais d’une autre manière, avec une nouvelle vue, de nouveaux yeux. Yeux que je ne méritais pas !

Du coup, je vois Le Père et le Fils comme un Dieu de grâce, de bonté et de miséricorde, alors qu’avant je trouvais ce Dieu plutôt rigide et impitoyable, me demandant des choses dont je savais que je n’arriverais jamais à faire pour le satisfaire, tant sa Sainteté est grande à mes yeux.

Oui ce Jésus je le connaissais en tant que « personnage historique », comme quand on apprend à connaître une personnalité quelconque dans une biographie, comme la religion nous l’a enseigné. Mais pour moi ce n’était pas connaitre réellement et intimement.

Et un jour en relisant les écritures, J’ai vu l’écriture avec de nouveaux yeux ; ceux de la foi.

Enfin cette foi si précieuse avait trouvé cet objet si désirable sur qui poser son regard, comme il est d’ailleurs écrit dans Hébreux 12:2 : Regardant à Jésus, l’auteur et l’accomplissement de notre foi, qui, affronta la dégradation, à cause de la joie qui lui était proposée, a souffert la croix et s’est assis à la droite du trône de Dieu.

Alors tout a été bouleversé en moi par sa connaissance, c’est-à-dire bien au-delà des écritures ; et dès ce moment je ne vis plus ce Jésus selon la chair, mais selon l’Esprit.

Ainsi s’accompli pour moi les paroles de Jésus ;Jean 5:25 En vérité, en vérité, je vous le dis, l’heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu ; et ceux qui l’auront entendue vivront.

J’ai vu tout sa grâce et sa justice envers le pauvre et l’ignorant, envers les hommes de mauvaise vie et les égarés duquel je faisait parti.

Jamais il n’a jugé qui que se soit, ni condamné le pécheur a mort, car il est Sauveur et ces ce que son nom signifie. Jean 3:17  Et Dieu n’a point envoyé son Fils dans le monde, pour condamner le monde, mais afin que le monde soit sauvé par lui.

Oui c’est un Dieu plein de grâce et d’amour, de qui je peux m’approcher en toute confiance, par la foi en lui dans son œuvre toute accomplie. Jean 19:30  Et quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: Tout est accompli. Et ayant baissé la tête, il rendit l’esprit.

Jean 6:40 La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour.

Oui j’ai pu voir ce qu’il a fait avec le brigand sur la croix ; avec la femme adultère ; avec la samaritaine ; ou bien comment il a sorti de la fosse un jour de sabbat l’homme a la main sèche.

Il les défendait contre l’hypocrisie des Pharisiens et des docteurs de la loi de Moise.

Oui pour moi comme il est écrit; Jean 20:31 Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant vous ayez la vie en son nom.

Maintenant ayant vue je sais avec certitude qu’il nous a rendus libres. Colossiens 2:14 il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix ;

Oui Il a payé une foi pour tout par sa mort sur la croix et nous a rendus libre par la foi en lui. Galates 2:16 Néanmoins, sachant que ce n’est pas par les œuvres de la loi que l’homme est justifié, mais par la foi en Jésus-Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus-Christ, afin d’être justifiés par la foi en Christ et non par les œuvres de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiée par les œuvres de la loi.

Ceci se fait par la promesse que Dieu a faite à Abraham pour toutes les nations; et cette promesse c’est justement le don de Christ à tous ceux qui croient.

Aujourd’hui je comprends, -presque que tout est écrit à ce sujet-, que c’est par la foi en Christ qui est en nous que nous sommes la postérité d’Abraham, héritiers selon la promesse. Car comme il est écrit :

Galates 3:6   Comme Abraham crut à Dieu, et que cela lui fut imputé à justice,

7  reconnaissez donc que ce sont ceux qui ont la foi qui sont fils d’Abraham.

Aussi l’Écriture, prévoyant que Dieu justifierait les païens par la foi, a d’avance annoncé cette bonne nouvelle à Abraham : Toutes les nations seront bénies en toi !

9  de sorte que ceux qui croient sont bénis avec Abraham le croyant.

10  Car tous ceux qui s’attachent aux œuvres de la loi sont sous la malédiction ; car il est écrit : Maudit est quiconque n’observe pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, et ne le met pas en pratique.

11  Et que nul ne soit justifié devant Dieu par la loi, cela est évident, puisqu’il est dit : Le juste vivra par la foi.

12  Or, la loi ne procède pas de la foi ; mais elle dit : Celui qui mettra ces choses en pratique vivra par elles.

13  Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous-car il est écrit : Maudit est quiconque est pendu au bois, —

14  afin que la bénédiction d’Abraham eût pour les païens son accomplissement en Jésus-Christ, et que nous reçussions par la foi l’Esprit qui avait été promis.

Toutes ces choses ne sont pas charnelles, mais spirituelles, et se voient facilement au travers d’une autre vue… Celle de la foi, celle d’Abraham le croyant.

Oui pour moi encore aujourd’hui, je suis toujours bouleversé à chaque fois que ma nouvelle vue me montre ou et comment j’ai été séduit par le passé, dans plusieurs domaines de ma vie.

Je dirais plutôt « séduit par la vue que j’avais ; une vue sous péché », une vue qui altérait la bonne, celle de la foi.

L’Esprit de Dieu rend libre. Il affranchit l’homme de toute servitude en lui faisant connaître tout ce qui est de Christ ; alors que l’esprit de l’adversaire rend l’homme captif en le plaçant sous accusation, parce que celui-ci ne parviendra jamais à satisfaire aux exigences de Dieu avec ses seules forces.

Cette accusation produit alors la condamnation, et la condamnation mène à la mort.

Voila en résumé de ce que Dieu a fait pour moi, et il ne m’a point condamner.

Voila ici sa Justice, un pèche, lui paie, c’est cette notion qui est normal et Juste devant lui, devant son tribunal.

Voici ici sa sentence, son verdict pour l’homme ; Jean 3:16  Car Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.

Jean 3:17  Car Dieu n’à point envoyé son Fils dans le monde, pour condamner le monde, mais afin que le monde soit sauvé par lui.

Et maintenant ai- je a craindre ? Nullement car sa sentence ces la vie et non la mort, c’est sa volonté envers tous les hommes.

Romains 8:33 Qui accusera les élus de Dieu ? C’est Dieu qui justifie !

Voila mon vécue

Je ne suis qu’un simple petit chrétien,  un impie Justifié c’est vrai, mais mon désir est de partager avec d’autres,  le merveilleux Seigneur qui comme un Berger fidèle est venu à la rencontre de sa brebis qui par frayeur s’était échappé de la fausse bergerie et ce faisant  s’est retrouvé seul et  perdu dans le monde, ne sachant plus vers qui se tourner.

Fraternellement en Jésus Christ, notre Seigneur.

Stephan S

 

Ce que Jésus a fait dans ma vie

par levanguilededieu.fr | en version audio

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Continuez votre lecture via les différentes catégories :

Les merveilles de Jésus
Compréhensions spirituels
La foi
Études bibliques
Le commandement d’obligation
Les aticles
Les premières déviations
Les témoignages